Il y a bien longtemps que je gardais ce petit coupon de tissu, chute du coussin cousu pour ma cousine. Je l'adore et voulais l'utiliser intelligemment. Je vous le dis tout de suite, pas d'affollement devant cet hypothétique miracle, c'est râté. Mais nous aborderons ce sujet plus tard.

J'ai donc cherché un moyen d'inclure ces quelques centimètres dans une cousette pour mon Feu Follet. Comme vous l'avez déjà constaté ici, son frère a été cobaye de mon test pour la modification de la tunique boutonnée de Citronille avec mon éternel tissu montgolfières (et courage, il m'en reste encore 2 mètres!). Et, je dois l'avouer, cette tunique a remporté un franc succès, tant auprès de l'intéressé et de vous, lecteurs de ce blog que du commun des mortels. 

J'étais donc en parfaite confiance pour récidiver. 

Tissu coordonné acheté et test réalisé en septembre, j'ai quand même bullé jusqu'en novembre pour me décider à la coudre cette tunique! Et heureusement qu'il y avait la photo de classe pour me booster (on n'arrive pas à l'école le jour de la photo de classe sans vêtement neuf non ?) et le célèbre défi des Piqueuses sur le thème de l'automne (qui tombait pile le lendemain de la photo. Si c'est pas un signe ça !) et avec lequel la couleur de mon tissu collait parfaitement (dans ma vision de l'automne du moins). 

J'ai donc cousu une énième tunique boutonnée :

 

RENARDS 24

 Tunique boutonnée des IPK coupée en taille 4 ans (rallongée au corps et aux manches de 5 bons centimètres) et modifiée pour y insérer un empiècement. Coton brique (et pas du tout orange flashy comme sur la photo. Je n'ai pas réussi à faire mieux...) Les Coupons de Saint Pierre et coton à renards Linna Morata.

 

RENARDS 26

Parementure cousue en utilisant cette super technique pour éviter tout rebiquage intempestif. Remarquez vous le raccord renards? J'ai bossé quand même !

Mais alors, si je suis tant remplie de fierté que ça, pourquoi parler d'échec dès la deuxième ligne de ce message ? Pour deux raisons :

  1. le Feu Follet déteste sa tunique. A tel point qu'il a essayé à toute force de la réduire en miettes à grand coup de griffes et dents lors de l'essayage. Tout ça en duo avec les hurlements de la Luciole qui la voulait pour lui. Un moment de sérénité familiale comme je les aime
  2. en choisissant le thème de l'automne, les Piqueuses avaient imposé comme seule contrainte la présence de feuilles sur la photo... Je m'en suis aperçue la veille du défi. Jour de la photo de classe mais aussi de la gastro du Feu Follet. Impossible de refaire ne serait ce qu'une photo...

Alors, tant pis, moi je l'aime cette tunique. Alors, photos sans feuille quand même : 

RENARDS 23
RENARDS 20
RENARDS 19
RENARDS 16

 

Vous avez remarqué ? Mon fils est tatoué ! Un tatouage de pirate artisanal parce que je n'ai pas réussi à trouver où se fournit en super tatouages la maman du petit monstre qui rend le Feu Follet vert de jalousie à la récré. Vous savez où ça se trouve ce genre de choses ?

Et n'oubliez pas de faire un tour dans les feuilles rousses chez les Piqueuses !