Encore un livre un peu glauque à mon actif ! Il faut absolument que je sorte de cette période de lecture qui commence à peser sur mon moral...

Mr.Peanut m'a été offert par mon cher et tendre. C'est là que je m'inquiète. L'héroïne a le même prénom que moi et l'histoire débute par son meurtre d'une rare violence, tous les soupçons pesant sur son époux. Aurait il voulu me lancer un message ? Je suis un brin à cran en ce moment, mais de là à mériter de finir le crâne broyé, je crois que c'est un peu excessif.

Bref, revenons en à l'histoire. Aux histoires plutôt puisque se mêlent dans cet ouvrage le récit de deux meurtres conjugaux (le mariage paraît vraiment être une discipline dangereuse. Ca fait réfléchir sur le mariage pour tous non?). Ce n'est pourtant pas un polar mais bien un roman. Il n'est pas réellement question d'enquêtes mais simplement du récit de ces meurtres fait par les principaux suspects et, surtout, de la narration de l'histoire de ces couples durant les années qui ont précédé les drames, de la génèse de leur malheur. C'est bien de ça qu'il est question plus que de meurtre. Du malheur. Un malheur qui pousse à trahir, à tromper, à ignorer la détresse de la femme que l'on aime, à tuer même.  

Je suis peut être un peu trop sensible en ce moment mais j'ai trouvé ce livre vraiment difficile à aimer tant les sentiments de tous les personnages sont sombres et leur vie abîmée.

Il faut absolument que je passe à plus gai ! Ce ne sera pas pour le prochain (que je viens de finir) mais j'ai reçu récemment quelques conseils de littérature légère que je vais m'empresser de suivre.